Cette année, une nouvelle illustration autour de Saint Nicolas est née. J’aimerais vous raconter la légende de ce saint, en Alsace et comment je me suis inspirée pour le dessiner.

La légende alsacienne du saint Nicolas

Lorsque j’étais enfant, à l’école on nous apprenait une chanson racontant l’histoire de Saint Nicolas.

Saint Nicolas 2018 - Fanny Bonenfant (Widensolen)
Illustration par Fanny Bonenfant ©

Il s’agit de trois enfants qui allaient glaner au champ. Pris par la nuit, ils demandèrent hospitalité à un boucher. Ce dernier accepta mais plus tard, ils coupa les enfants en petits morceaux et les mis dans un saloir.

Plus tard, le Saint Nicolas demanda également hospitalité au boucher, qui accepta. Le Saint demanda du petit salé en repas. Le boucher compris que Saint Nicolas l’avait percé à jour. Le grand Saint se dirigea vers le saloir et tendit trois doigts. À ce moment, les enfants reprirent vie.

Le boucher devint le Père Fouettard (Hanstrapp en alsacien) afin de punir les enfants moins sages.

En Alsace, la tradition du Saint Nicolas se fête avec de clémentines, du pain d’épices et petites brioches représentant les enfants : Mannala, dans le Haut-Rhin ou Männele dans le Bas-Rhin. D’ailleurs c’est la raison pour laquelle, notre illustration est composée de Mannala, de clémentines et de pain d’épices.

L'inspiration pour le Saint en 2018

Cette année, nous nous sommes inspirés d’un acteur célèbre pour donner un visage serein et agréable à notre Saint : Ian McKellen.

Inspiration Saint Nicolas 2018 : Ian McKellen - Fanny Bonenfant
Source : https://www.stonewall.org.uk/people/ian-mckellen

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle illustration de fin d'année ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu